L’hiver, pour les plus frileux(ses) d’entre nous, on roule moins voire plus du tout. Alors après 4 mois passés au fond du garage, comment éviter le syndrome du pneu raplapla ?

Oui je sais ! Mesdames et Messieurs les pistard(e)s que vos brêles trônent fièrement sur des béquilles d’atelier, laissant ainsi leurs petits gommards loin de cette problématique hivernale. Oui mais, le ou la motard(e) de tous les (beaux) jours ou contraint(e) à l’hivernage forcé, pourrait bien déchanter quand de nouveaux pneus il lui faudra acheter !

Alors quand une société m’a contactée et m’a proposée de tester un système de cales anti-déformation de pneu, je me suis dit … pas con comme idée !

Le Winterpad, Kékecé ?

En jargon scientifique c’est un coussinet anti-ovalisation pour pneus de motos. Ou tout simplement, une sorte de gros coussin à mémoire de forme. Ce qui est bon pour ton dos, est bon pour tes pneus !

Cela empêche ainsi la dégradation de ton gommard (ovalisation) lors de longues périodes de stationnement de ta moto. Au départ j’ai trouvé une troublante ressemblance avec le Cocoonababy de mon fils (le matelas à la mode pour les nouveaux-nés). En découvrant les caractéristiques du produit, je me suis rendue compte que ma réflexion de maman était loin d’être idiote !

Le Winterpad Komencéfoutu ?

En polyuréthane et grâce à sa forme berceau (ou cocoonababy), il permet ainsi une distribution homogène du poids de la moto sur tout la superficie d’appui. Ce qui, tu l’auras compris, entraîne de facto une diminution du problème de déformation du pneu. Et puis c’est made in Italy ! Alors, question crédibilité sur la fabrication et le soin apporté aux godasses, les ritals ils ont fait leurs preuves 😉

Description du Winterpad  (cliquer ici)

Le Winterpad cépourki ?

  • Collectionneur de motos : tu as ton musée moto perso et ne peut pas rouler avec toutes
  • Fainéant(e) hivernal(e) : comme moi, tu ne montes plus aussi souvent sur ta brêle dès que les températures dégringolent
  • Perfectionniste et maniaque : tu chouchoutes ta bécane jusqu’au bout des pneus.

Les +++ du Winterpad

  • 89 € la paire : Carrément moins cher qu’un nouveau train de pneu
  • Mensurations de mannequin : Super léger et facile à transporter
  • Facilité d’utilisation : tu poses au sol et c’est terminé (enfin… faut quand même mettre la bécane dessus hein ! )
  • Facilité d’entretien : un coup d’éponge et basta !
  • Personnalisable : un Wonder Winterpad  !

C’est Dédé qui aura la première feutré ses Battlax dans son Winterpad, durant tout le Salon de la Moto. C’est maintenant au tour de ma Royale Queen d’y pantoufler ses gommards. Verdict et fin du test, d’ici quelques mois !

Lil’Viber 😉

Ps : ce produit existe également pour les pneus de voitures

Prix : 89 €, disponible sur : www.wiready.com

Plus d’informations : www.kuberth.com


Photos : Jean-Luc Couesme

Moto : Wonder Dédé, une Ducati 750 S