Cette année j’ai de nouveau eu la chance d’aller vivre la dernière manche du Moto GP à Valencia et de me glisser dans les coulisses du « grand spectacle vitesse ». J’ai ainsi eu le privilège de rencontrer le Team français qui a mis au point la TransFIORmers, une moto 2 « Made in France ». Et cerise sur le gâteau, j’ai pu y poser mon « derch »…

Ah… Valencia, l’Espagne… ses tapas, son tinto de verano… mais surtout, la dernière manche du Moto GP de l’année !

Cette année, il faut l’avouer, le suspens qui régnait en 2015 (pour savoir qui, de Rossi ou Lorenzo, allait remporter le titre) avait littéralement disparu. Et cette fois pas de polémique ; c’est MM93 qui a repris le titre mondial en 2016 avec une maîtrise trahissant sa maturité grandissante.

Du coup, aucun « pétages » de plombs de supporters, n’étaient à craindre. Enfin… si… peut-être le mien ! Même effet qu’en 2015 quand j’ai appris que je partais à Valencia au sein de mon Team rouge préféré Ducati Corse : triple salto arrière dans mes escarpins et hurlements hystériques … mieux que Zarco!

Ma première immersion au sein du Team Ducati Corse en 2015, durant une manche de Moto GP, aura combiné : un festival de « selfies » avec mes pilotes préférés, d’interminables allers-retours dans les paddocks pour « ferrer » un Rossi ou un Marquez qui passerait par là et, de longues heures dans le box Ducati Corse à observer le manège et écouter le rugissement du moteur de ces fabuleuses Desmosedici GP15.

Et vous savez quoi ? Hé bien une fois que tu l’as fait, ben en fait, t’as un peu tout vu… « Oh, là,là, mais comment elle se la pète la Lili maintenant qu’elle a fait péter son Pass VIP chez Ducati Corse ! ».

On se calme ! Je ne suis pas blasée. Perso, ce qui m’intéresse c’est aussi de partager de nouvelles choses, de nouvelles découvertes, plus que de faire un étalage de photos souvenirs. Voilà pourquoi dans cet article j’avais surtout envie de vous raconter une autre histoire. Celle d’un Team français passionné et ambitieux qui a donné naissance à une moto 2 « Made in France ».

La TransFIORmers n’a de science-fiction que le nom et l’acteur principal de ce projet est Christian Boudinot, accompagné de son collaborateur Bernard Lacoste (Professeur Technique Motocycle à l’ISFORA de Bordeaux).

Mais qui est donc Christian Boudinot, l’homme qui place ce châssis parmi les châssis de pointe du Moto 2 ?

Avant de se lancer dans cette incroyable aventure, Christian a travaillé avec des pilotes tels que : Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Jules Cluzel, Mike Di Meglio et quelques fois avec Loris Baz. Hé ouais, çà claque !

Mais il a aussi et surtout été un ancien pilote de Championnat du monde en catégorie 250 cm3, notamment sur les motos élaborées par Claude FIOR, le créateur de la Proto-FIOR. Voilà, on y est, je crois que vous commencez à comprendre l’origine de la TransFIORmers !

Voici quelques photos de Christian à l’époque où il testait sur piste ce nouveau système de suspension, puis celle où il le développe pour son team sous l’oeil expert et avisé de grands noms du Moto GP tel que Guy Coulon

Et le projet est ambitieux puisque le Team Promoto Sport engagera cette moto sur tout le Championnat CEV Espagnol en 2017 ainsi qu’en Wild Card sur 3 manches du championnat du monde Moto 2 (Le Mans, Silverstone et la Malaisie ou Valence).

Et bim, mes fesses sur une moto 2, ça c’est fait ! Happy Lili !

TRANSFORMERS

Mais alors, qu’est-ce qu’elle a de différent et d’innovant cette meule ?

C’est une véritable innovation technologique, basée sur une nouvelle approche de la châssimétrie de la moto : le système FIOR. Keskecekecetruclaencore ?! Une fourche monobloc taillée dans la masse.

A partir d’un bloc d’aluminium de 105 kg, on obtient une fourche usinée de 4 kg en une seule pièce. J’ai eu la chance de pouvoir photographier cette belle moto dans son plus simple appareil. Je vous laisse découvrir ci-dessous, le coeur de cette moto 2 et le magnifique travail réalisé par le Team français.

T24

Bon ok, c’est bien joli tout ça Lili, mais quel est l’intérêt au final ?

D’après ce que j’ai compris (si mon cerveau de blonde ne me joue pas trop de tours…), les avantages sont multiples : gain de poids évidemment, rigidité accrue, dissociation de la direction et de la suspension. Et c’est surtout en phase de freinage que les bénéfices se font sentir avec une suppression du transfert de charge, une meilleure adhérence du pneu, une assiette neutre, un point de freinage reculé et enfin une meilleure stabilité de la moto lors de  l’inscription en courbe.

Voilà, vous savez tout, enfin presque tout de cette moto 2 « Made in France ».

Bon ok Lili, mais du coup ça a donné quoi en terme de résultats ?

La Transfiormers a gagné en juin 2016 la manche CEV de Barcelone, avec à son guidon un pilote espagnol, Ricard Cardus.

Malheureusement ce très bon résultat ne sera pas réitéré sur la course moto2 de Valencia. Malgré des problèmes non résolus avec la boite de vitesse, Hugo Clere, aka « Pepito », notre Champion de France Supersport 2016, aura courageusement pris le départ de la course pour sa 1ère wild card. Il aura malheureusement dû abandonner au bout de quelques tours, après que la boite de vitesse ait définitivement rendu l’âme…

Allez, comme je sais que vous aimez les trucs un peu croustillants et les ragots des paddocks, je vous ai quand même concocté un petit résumé en photos, de choses toujours aussi sympas à voir et à faire sur une manche Moto GP comme :

Le beau temps et le ciel bleu de Valencia pendant que d’autres se les caillent en novembre à paris…

Un tapis Ducati Corse que tu embarquerais bien pour le mettre sous ton barnum et ta moto…

2 « super potes » qui se croisent tout sourire, comme Rossi et Lorenzo

Les emblématiques Umbrella Girls … çà c’est cadeau les copains !

Le camion que tu rêverais d’avoir, pour sillonner les différents circuits de France et d’ailleurs…

Et l’hospitality qui va avec, évidemment pour les apéros fin de roulages avec les copains…

Un pilote que tu kiffes vraiment parce qu’il est trop cool, comme Cal Crutchlow par exemple…

Et un « follower » qui suit ton blog et qui te kiffe toi 😉 …

Un petit tour dans le camion de Michaël Rivoire, le responsable du Racing service de Shoei et ton côté cleptomane qui se réveille quand tu te retrouves avec LE casque de MM93 sous le pif…

Le magnifique tracé du Circuit Ricardo Tormo Valencia et une grosse envie d’aller y brûler un peu de gomme…

Des supporters colorés : surtout les anglais, qui font plus fort que toi en tenues originales et décalées…

La bécane de Bradley Smith sur laquelle tu piquerais bien quelques pièces…

Le mobil-home de Valentino Rossi… toc, toc, buongiorno c’est bien ici pour la livraison de pizzas ?

Mais surtout l’Hospitality de Ducati Corse, où je me suis prélassée, les doigts de pieds en éventail, profitant de ce moment de privilégiée… gnagnagna…

Bonus potins des paddocks (pour celles et ceux qui auront lu l’article jusqu’au bout) :

« Pepito », c’est parce qu’il aurait, selon certains petits moqueurs, une tête de mexicain…

Loris Baz mange ses pâtes à la tomate, comme un cochon…

Et voilà, mon Moto GP valencia 2016 aura encore une fois, été fait de belles rencontres et de beaux souvenirs.

Un énorme, que dis-je, gigantesque merci à Paolo Ciabatti de m’avoir à nouveau accueillie au sein de mon Team préféré 😉 .

Merci à l’équipe TransFIORmers de m’avoir laissée photographier et déambuler des heures autour de leur moto et même d’y poser mon « derch » 😉

Merci à Alexis et Hugo, pour leur grande gentillesse. Hâte de vous revoir au Bol d’Or au sein du Team Moto Ain, en espérant évidemment vous voir sur la plus haute marche du podium !

Merci à Pierre, pour les visites « paddock by night », les « squattages » de motorhome du plus grand pilote Moto GP, ainsi que les  franches rigolades avec tes petits protégés 😉

Merci à Dominique pour les photos bien sympa de Christian Boudinot 😉

Vivement que la saison Moto GP 2017 reprenne !

Lil’Viber 😉

qdq

Photos :Lil’Viber – Moto GP – Dominique Loth

Plus d’informations sur la page Facebook : Transfiormers

Et si vous aussi vous avez envie de partager cette aventure TransFIORmers et de permettre à cette moto et tout son Team de continuer à évoluer dans ces très beaux championnats, cliquez sur le lien ci-dessous :

transFIORmers 2017

Vous trouverez toutes les informations pour soutenir le Team en 2017 !