14 février, me voilà en amoureuse avec ma Ducati Panini, sur le circuit de Valencia Ricardo Tormo. La Saint-Valentin peut être interprétée par chacun à sa façon. Fête commerciale ou pas, j’avais envie de profiter de cette parenthèse de déclarations d’amour en tous genres pour vous parler de MON coup de coeur irremplaçable, de celui qui a bel et bien volé le mien… De coeur…

Les gens me demandent souvent comment je fais pour faire autant de choses dans la vie. La réponse, en dehors de mon énergie débordante, réside en celui qui est bien trop souvent dans l’ombre. Mon homme, mon amour, le père de mon enfant… Hadi.

Alors voilà, j’avais envie de rendre hommage à la personne qui partage ma vie, mes peurs, mes doutes, mes folies, mon hyperactivité bien souvent épuisante, depuis maintenant 10 ans.

Si je me présente sous le nom de Lil’Viber en tant que motarde, celui de mon chevalier blanc est Hadystance. Et ceux qui le connaissent pourrons vous dire que ça lui va bien !

men-in-black

Hadystance, car c’est son cul que je vois le plus souvent sur les circuits, quand j’essaye de suivre mon mec…

Hadystance, car par son côté discret et observateur, il met toujours quelques mêtres entre lui et les gens qu’il ne connait pas, avant d’offrir sa générosité et sa bienveillance.

Chevalier blanc, enfin plutôt couleur noire… Moi qui suis passionnée de rouge, lui c’est plutôt « Men in Black » : couleur classe, couleur de l’intrigue, de la neutralité, de la discrétion… Tout moi quoi ! 😉

Hadystance, mon marshall qui m’a fait découvrir les circuits et à réveillé en moi cette passion, devenue aujourd’hui débordante…

mon-marshal

Hadystance, mon coach de chaques instants, qui me donne spontanément tous ses bons tuyaux sans peur de se dire qu’un jour, peut-être, l’élève dépassera le maître…

coach

Hadystance, mais jamais de son fils. En super papa qu’il est, à garder le minot pendant que maman se casse à Valencia pour essayer de nouveaux circuits, ou en soirées meufs jusqu’au bout de la nuit…

papa-motard

Hadystance dans les paddocks, mais toujours avec un oeil « scruteur » sur les pistards un peu trop présents pour me donner des conseils 😉

Hadystance, mais toujours là pour me ramasser après mes chutes en moto et me remettre sur pieds en bon kiné qu’il est…

Hadystance, mais jamais du respect qu’il porte à mon besoin de liberté et ma personnalité atypique…

hadystance, mais jamais de mon coeur…

hasytance-de-mon-coeur

Lili M, qui  t’aime 😉

35