À la veille de partir pour la dernière manche de la Women’s Cup et donc la finale du Championnat de France 2019, me voilà en train de griffonner mon compte-rendu de la manche de Carole. Une course pour moi qui résonne comme une victoire et vous allez comprendre pourquoi…

Alors je ferai court, mais je ferai intense…

« libéréeeee, délivréeeee »…

Carole c’est pour moi une revanche à prendre pour beaucoup de raisons :

Une percussion dans le tour de chauffe l’année dernière qui me vaudra une « clavette » et 2 mois « d’abstinence moto »,

Un Championnat de France et une fin de saison foutus,

Un circuit que je redécouvre avec Big Panini et une moto de 220 ch que j’ai beaucoup de mal à dompter, encore quelques jours avant la course,

Une course à domicile (ben wesh, suis du 9.3 moi !),

De nombreuses places au pieds du podium, raz le bol d’être « réformée P4 »,

Un podium que j’attends depuis longtemps pour ma bataille contre la maladie, un hommage à mes parents…

Vendredi 14 juin – essais 

Une semaine avant le rendez-vous de la 3ème manche à Carole, je suis victime d’un gros coup de blues. Le « burn out » me pend au bout du nez. Fatigue accumulée, dernier entraînement « cata » et le moral s’en est allé faisant place aux doutes. Du coup avec la Team on a décidé de changer de stratégie;

Fini d’enchaîner les ronds sur la piste. Travailler autrement en ce concentrant sur le mental mais surtout, arrêter de se mettre la pression.

C’est du coup de cette façon que j’aborde les essais du vendredi. À l’écoute de mon chéri qui me coach sur chaque essai, je me retrouve finalement à peu rouler. 10 minutes max sur des sessions de 20 minutes. La stratégie commence à payer…

Même Big Panini qui nous faisait la grève du shifter, se retrouve à parfaitement fonctionner après un petit tour de passe-passe dans l’informatique de ce monstre !

Samedi 15 juin – Qualifications 

Q1 – 11h00, il a plu et la piste est séchante. J’y vais, j’y vais pas ? Finalement je décide de rouler, histoire de valider le transpondeur, on verra une fois sur la piste. P2 dans cette première Q1, on sécurise au cas où la pluie revienne dans l’après-midi !

Q2 – 15h00, le soleil est au rendez-vous. P2 encore ! J’améliore, mais pas suffisamment pour prendre la 2ème place au cumulé sur la grille de départ. P3 au cumulé, je suis satisfaite et heureuse de partir en première ligne pour la course ! Je commence surtout à renouer avec des chronos proches de ceux faits avec Little Panini l’année précédente 😉

L’alchimie commence à opérer avec cette Ducati V4 et le plaisir est au rendez-vous !

Dimanche 16 juin – course 🏁

Pas eu le temps de bosser les départs au lunch control, c’est à nouveau à l’ancienne que je partirai. Tour de chauffe, je m’envole histoire de n’avoir personne derrière moi au moment de se mettre en pré-grille. On ne sais jamais…

Départ de course pas extraordinaire, mais pas foiré non plus. Je me retrouve en 4ème position, quand au bout d’un tour, un drapeau rouge s’agite devant nos tronches. Nouvelle procédure de départ, je reste calme et concentrée. 18 tours à gérer, le temps est à l’observation.

À nouveau en 4ème position, je mets encore une fois du temps à me mettre dans le bain. Je prends aussi le temps d’observer les endroits où doubler sur ce petit circuit qui ne s’y prête difficilement. Puis mon turbo intérieur finit par se mettre en action et j’attaque une belle remontée sur les deux concurrentes qui me devancent. « Bim », un paquet de retardataires ! J’en profite pour me faufiler et prends la 2ème place de la course.

S’en suivent 7 tours de course et de « baston » comme tout(e) pilote en rêve ! Une bagarre que l’on attendait de revivre avec mon amie Nordhalle, depuis pas mal de temps.

Passage sous la passerelle de la Dunlop, me voilà dans le dernier tour ! Je sais que Nordhalle est toujours derrière moi, mais j’arrive à bien utiliser la puissance de ma bombe, pour l’empêcher de me repasser.

Virage du Pif-paf et « re-bim », un nouveau troupeau de retardataires ! Prendre la bonne décision, « inter ou exter » ?

Je choisis… la mauvaise évidemment ! Et me retrouve complètement enfermée dans le virage sans pouvoir replonger dans la parabolique pour ressortir de ce groupe de motos. Je vois Nordhalle passer du coup facilement à l’extérieur et la 2ème place s’envoler devant ma tronche 😢

Je tente un dernier gros freinage avant Golf qui me rapproche de Nordhalle. Malheureusement pas suffisant pour tenter quelque chose avant le dernier virage avant l’arrivée…

Tour d’honneur rempli d’émotions et de joie. Une course frémissante jusqu’au dernier virage avant l’arrivée. Je me retrouve enfin dans le parc fermé, en larmes au moment de retirer mon casque.

Il y a encore 5 mois, j’étais quotidiennement dans un « micro-onde » pour terminer mon protocole de traitement thérapeutique. Il y a 4 mois je découvrais une nouvelle moto de 220 chevaux au caractère bien trempé. Il y a une semaine, je m’effondrais moralement à quelques jours de la course.

Mais aujourd’hui, je suis sur le podium et je le savoure comme une victoire personnelle. Celle de la combativité, du travail et de la reconnaissance…

Lil’Viber 😉

Merci à toute ma Team, qui m’a tellement soutenue moralement durant ce week-end et les difficiles jours qui ont précédés cette course.

Merci à Titi, Guigui, Marc, Gauthier, Alain, Pascal, Catherine, Cédric, Nordhalle, pour tous ces moments de vie intense que nous vivons. Sur et en dehors de la piste…

Merci à mes partenaires venus me soutenir. Jean-Christophe de chez Bridgestone, Laurent et son fils de chez LLB Services.

Merci à mon homme, qui aura été tellement juste dans tous ses conseils. Mon « mentor » à moi…

Merci à tous mes partenaires : Bridgestone / Medicis Immobilier Neuf / Bihr / Bell / RST / CL Brakes / Stema Racing / Lightech / Delerue L’Expérience Moto / EYBIS / SIXS / Ipone / Société Stickersshop / Evo X Racing / Aerographik  / VM Graphik / Dal Zotto Paris / IRC Components / Test Your Fun / Ducati West Europe / Riding Sensation / Pole Position 77 / Stickersdeluxe / Sbam / My Big Bang / PAM Racing / LLB Services

Merci à vous toutes et tous pour tous vos messages de motivation qui me rendent plus fortes de jours en jours…

Merci à mes deux étoiles qui veillent sur moi chaque jour qui passe…

Ce podium c’est aussi le vôtre  ❤️


Photos TAD Photographie / Alain Cristol / By Rood