La semaine dernière se tenait le salon de la moto et du scooter. Et, vu que l’on a droit à un salon dédié à notre passion de la moto seulement tous les 2 ans, hors de question de louper celui-ci. Cette année encore plus, car quelques belles nouveautés vont arriver sur le marché et ça, juste avant Noël, c’est plutôt malin de la part des différentes marques : je peux vous assurer qu’il y avait largement de quoi faire péter la carte bleue !


0 bis Ducati Desmosedici, quel cul !
1 Triumph Thruxton, belle gueule

LA MV Agusta de mes rêvesMV Agusta F4, une de mes préférées

Certainement la plus belle moto de ce salon réalisée par Syvain Berneron

Lundi, je suis donc allée faire un tour (de 10h00 à 22h00, ;-)) durant la journée presse, le meilleur moment pour shooter toutes ces belles bécanes sans avoir 10 personnes autour qui essayent de monter dessus. Je remercie à cette occasion la marque Triumph et plus particulièrement Eric Pecoraro et Jean-Luc Mars qui m’ont invitée à venir découvrir certaines de leurs nouveautés durant la conférence de presse. J’y ai bien remarqué une tentative de détournement de ma passion pour la marque Ducati et, très sincèrement, je dois admettre qu’il y a du lourd chez Triumph cette année : mon cœur à bien failli lâcher devant cette Thruxton aux couleurs bleues et blanches.

Mon coup de coeur du salon Triumph Thruxton

Triumph Thruxton, joli profil

Ou la la, je vois déjà la tête de certains qui doivent se demander si je ne suis pas tombée malade : c’est pas une Ducati et en plus elle est pas rouge ! Ben non, mais j’aime la moto avec un grand M, malgré certaines préférences… Et en plus, j’ai un p’tit blouson bleu qui irait comme un gant avec cette superbe Thruxton ! 😉

Justement en parlant de ma marque italienne préférée, je suis allée faire un tour chez les hommes rouges et y ai croisé quelques beautés latines, parmi elles, la grande soeur de ma Panini, la Panigale R et son évolution la 959, ainsi que ma copine de Valence, la Desmosedici GP d’Andrea Dovizioso.

Ducati Panigale R, la bomba

Ducati Desmosedici

Le salon de la moto, c’est aussi le lieu où tu découvres des « objets roulants (la plupart du temps) non identifiés ». Des motos « d’artistes », des oeuvres d’art dont l’esthétique est une source d’inspiration infinie.

Avinton en mode guerre des étoileskawasaki-h2r-ca-claque

Oeuvre d'art sur 2 roues

Harley-Davidson LiveWire

Belle inspiration pour une peinture hyperréaliste

Déambulant dans les allées de ce grand salon, je vais de surprises en surprises car c’est aussi le lieu où tu peux croiser quelques stars de la moto ; et il aurait été difficile pour moi de louper le « grand » Loris BAZ, aussi bien par sa taille que par son talent, pilote français du moto GP qui a terminé deuxième de la catégorie Open dés sa première année de championnat, cocorico ! Loris BAZ, pilote de moto GP Stars de la moto mais aussi, motos devenues « stars », comme la belle Suzuki de notre champion de France 2015 du FSBK, Cédric TANGRE.

Suzuki de Cédric Tangre, champion de France 2015 du FSBK

Bien évidemment, il a les stars mais il a aussi et surtout les copains, car le salon c’est un peu comme au Circuit Carole, tu y vas pour faire juste un tour et finalement tu restes au moins 4 heures après avoir croisé et papoté tous les 5 mètres avec des potes motards qui comme toi, se sont dit «  tiens, je vais aller faire un tour au salon de la moto ! » 😉

16 Nicolas Sonina et un de ses fistons ;-)

Notre bien connu Laurent Chazoule du blog Chazster

Chez Royal enfield et Tendance Roadster

Vous pouvez retrouver toutes mes photos réalisées au cours du salon sur ma page Facebook

Stay tuned et Gazzz !!!!
Lili M