L’histoire de Martelili aura finalement commencé en 2016… lors d’un stage de préparation pour la 1ère manche de la Women’s Cup en mars 2016… Un temps pourri, 30 gonzesses inscrites au stage et  futures concurrentes, autant vous dire que l’ambiance était plutôt en mode « c’est quoi cette pétasse sur sa meule »…

J’allais faire ma première compétition en participant à la 1ère édition de la Women’s Cup en ouverture des 24 h du Mans. Passage obligé par le stage organisé par la FFM pour mettre en selle mais surtout en piste, une tripotée de nénettes, prêtes à se crêper le chignon sur la piste ! Et les hostilités étaient déjà au rendez-vous rien qu’en regardant la météo qui nous attendait sur la piste : orages, pluie, vent, grêle ! Youpi !

Entre chaque session on se retrouvait en briefing avec Damien Saulnier, qu’on ne présente plus et qui nous a constamment « vannées » sur nos piplétages incessants… Dans mon coin, je me sentais un peu isolée, timide et pas forcément à l’aise. Et puis soudain, il y a eu cette fille avec ses grands yeux bleus qui a balancé un soupir qui m’a direct parlé…

« Pfffff, de toute façon je roule comme une m….., j’arrive pas avec mes commandes inversées que je viens de monter… bref, je fais que de la m….. ».

C’était Marthe et d’un coup je découvrais aussi bien une connivence « pilote », qu’une alliée au milieu de cette jungle pleine d’hormones féminines !

On a accroché direct et on s’est revues pour s’affronter sur la piste du Bugatti à peine un mois plus tard. Plus qu’une complicité, une belle histoire d’amitié était en train de naître… les images parlent d’elles-mêmes…

svnsdlkvn-1

Quelques mois plus tard, on se retrouvait sur le même stage moto à la Ferté-Gaucher et là, nos hormones de compétitrices se sont direct emballées ! Tirage de bourre épique sur la piste… on a plus vraiment écouté les bons conseils de nos coachs du jour pour n’en faire qu’à notre tête ! C’est certain, on était vraiment faites pour bien s’entendre toutes les deux 😉

L’idée de faire une course ensemble un jour commence à germer dans nos têtes…

Et puis un soir, coup de fil de Marthe qui après une discussion avec Eric Mizera, me fait une proposition indécente !

« Lili, ça te tenterait pas qu’on fasse le Bol d’Argent toutes les deux ? Eric pense qu’on a le niveau et qu’on pourrait se trouver quelques sponsors assez facilement »…

« Vendu ! Evidemment un grand OUI ! Mais grave ! »

Ni une ni deux, des idées commencent déjà à se bousculer dans ma tête et la première, celle de justement trouver une moto.

Et oui, le Bol d’Argent c’est une course d’endurance de roadsters, du coup exit Panini et la Daytona de Marthe. Quel serait donc le meilleur roadster à trouver pour cette course sachant qu’il y aura 2 catégories : une catégorie 600 cc et une de 800 cc. Et là, ça fait « tilt » dans ma tête ! Une Street ! Il nous faut une Street Triple, c’est une bonne petite moto et puis ce sera l’occasion de passer un coup de fil à Triumph…

« Salut Jean-Luc, c’est Lili… si tu as le temps de me rappeler, j’ai un projet dont j’aimerait te parler… »

30 minutes plus tard, l’aventure Martelili/Triumph commençait avec une belle surprise à la clef : une moto toute nouvelle rien que pour nous, avec la sortie de la Street Triple 765 RS en janvier 2017. Moto qui nous classerait du coup dans la catégorie des 800 cc 😉

AA

Notre nom de Team tout trouvé, Martelili, il ne m’aura pas fallut longtemps pour faire le rapprochement avec le très connu Team Martini Racing. J’ai adoré l’esthétique de leur logo, leurs couleurs, mais encore plus l’idée de détourner le nom d’un Team d’endurance mondial, vers un Team de gonzesses novices sur le sujet… Il ne restait plus qu’à trouver la personne qui nous réaliserait la décoration de notre Street aux couleurs de Martelili ! C’est mon partenaire Société StickerShop qui se proposera de réaliser notre Street aux couleurs de Martelili. Un gros boulot à faire en très peu de temps… challenge relevé par Silvain et son équipe ! Résultat final dans quelques semaines 😉

maquette-MARTELILI-street-triple

Mais le plus dure restait encore à venir pour préparer notre belle pour la piste ! Pas facile de trouver des pièces (poly, commandes reculées et inversées, etc… ) pour une moto qui à la base est plus faite pour un usage routier. Encore plus sur de nouveaux modèles de véhicules, où les pièces n’existent pas encore…

Encore une fois, les rencontres de la vie et la passion partagée pour la moto m’aura fait rencontrer Stéphane, un pilote engagé aussi pour le Bol d’Argent sur une Street et qui nous aura aidées en nous réalisant le sabot de notre moto… pour la petite histoire, nous avons décidé tous les 4 (Stéphane, Thierry son coéquipier, Marthe et moi-même), de vivre ce « Bol » ensembles sur toute cette semaine de septembre 😉

Bref, après des heures passées au téléphone pour trouver des solutions, des journées entières à courir partout pour mettre en place ce magnifique projet, il était temps pour nous de passer au principal en testant notre moto sur piste !

Carole nous voilà…

B

Et la découverte de ce roadster sur piste a juste été une énorme surprise ! Même si sur le papier on s’attendait déjà à avoir une très bonne moto entre nos guibolles, la découvrir en vrai aura été un pur moment de plaisir ! Facile de prise en main, agile… je ne vous en dirai pas plus, mais plus tard sur un article consacré au test complet de cette bombinette !

L’histoire de Martelili aura commencé en 2016 et nous ne sommes plus qu’à quelques semaines de la compétition. Nous arrivons petit à petit à l’aboutissement de ce projet mais surtout de cette incroyable aventure, avec le coeur plein de joie et une envie de bouffer le monde !

L’histoire ne fait que commencer… stay tuned…

Lil’Viber 😉

CE

Un grand merci à tous nos partenaires, ainsi que toutes celles et ceux qui nous suivent et nous encouragent dans cette grande aventure !

Moto : Triumph Street triple 765 RS

Pneumatiques : Bridgestone Battlax Racing R10 Evo

3DMS : Delerue L’Expérience Moto

Préparation esthétique moto : Société Stickersshop

Pièces moto : Evo X Racing

Autres partenaires : Coach For Life ; La Médicale de France

Photos : Jean-Luc Couesme

Cliquez sur les liens en italiques pour surfer directement sur les sites…

Photos des portraits et montage : Hadi L’Etang

martelili T_SHIRT