La troisième édition du Midnight Garage festival organisée par 4h10 – Bikes, Lifestyle & More, s’est déroulée du 13 au 15 octobre 2017 à la galerie Liliane & Michel Durand-Dessertrue rue de Lappe à Paris. L’occasion pour moi de sortir de ma tanière après un mois de convalescence et de remettre mes fesses sur une moto. Retrouvailles, plaisirs et nouveautés étaient au rendez-vous, place aux photos !

Comme tous les ans, le Midnight Garage Festival est un lieu qui réunit les passionnés de bécanes et de belles préparations. Tout un univers … Une sorte de concept-store où prennent place des expositions de motos préparées par des professionnels et des amateurs, de l’art Show, des tatoueurs, des pop-Up Stores, des animations pour les Kids (ben oui quand on est hipster on dit « kids » et pas « enfants »), des expositions de bagnoles aussi, des food Trucks, du baby-Foot et j’en passe…

C’est aussi l’évènement qui nous dévoile en avant-première une nouveauté dans la gamme Triumph. Après le lancement et la présentation de la Triumph Thruxton en 2016, j’avoue que la barre avait été placée plutôt très haute ! Dans un registre différent, j’ai également eu la chance de découvrir une des autres nouveautés de Triumph avec la Street Triple 765 RS, sortie début 2017. Un « p….. »  de coup de foudre dont je vous parlerai plus tard… Alors, autant vous dire, que je me suis vraiment demandée ce qu’ils étaient encore capables de nous préparer du côté de la marque anglaise.

Et je ne m’attendais pas à voir un custom, un Bonneville Bobber full black, au look démoniaque. Et là, pas besoin de rouge pour que je tombe sous le charme. Tout comme ce Bobber, j’en ai presque eu le « souffle bobbed (coupé) » 😉

Ben oui, au fait, c’est quoi un bobber ?

Un bobber c’est une moto custom dont toutes les parties qui ne contribuent pas à la vitesse et/ou la performance ont été enlevées ou raccourcies (bobbed). L’idée étant, à l’origine, de faire une moto aux performances améliorées mais à moindre frais. Bref on minimalise… Et comme trimballer un sds (sac de sable) évidemment ça ne te permet pas de taper une pendule, on retrouve donc une selle monoplace sur le bobber 😉

Je vous laisse découvrir les photos de ce Bobber qui a fait chavirer pas mal de coeurs durant cette soirée…

lili7

Et si my dear, le Bobber n’est pas votre tasse de thé, il vous sera toujours possible de découvrir les incroyables préparations exposées durant ces 3 jours… de la moto revisitée en mode « pied-de-poule » à celle aux faux airs de R2D2, y’en a pour tous les goûts !

En plus de m’être rincé les yeux, je suis repartie avec de quoi :

M’en griller une (c’est pas bien!) avec mon Zippo édition limitée, en buvant le thé dans mon mug Triumph

Ne plus perdre les clefs de mes motos grâce à mon porte-clés mousqueton Faster Sons

Trimballer mes courses dans mon sac en coton MGF et continuer à customiser ma « petite » malle de circuits avec les stickers Midnight Garage Festival

Encore une belle soirée et une réussite pour la marque Triumph qui ne cesse, je l’avoue, de me surprendre peu importe le terrain sur lequel elle s’engage…

Comme je ne suis pas du genre à « bobber les mouches », j’espère bien m’en prendre quelques unes sur la visière de mon casque en allant rouler, je l’espère, avec ce magnifique bobber 😉

Après cet excellent cru 2017, je me demande ce que nous réservera l’édition 2018 ? Sans aucun doute, encore de belles surprises et de belles rencontres dans ce lieu magique, chargé de passion. Merci 4h10 et merci Triumph 😉

Lil’Viber 😉

Plus d’informations : www.midnightgarage.fr

                                      4h10.com

Crédit Photos : Lil’Viber et quelques copains 😉

lili

triumph