J’ai rencontré les responsables de chez RST en novembre, lors de mon passage à l’EICMA.

Séduits par mes histoires de « WonderLili », c’est un mois plus tard que j’ai fait connaissance avec le reste de cette grande famille, quelque part dans le Derbyshire…

Il y a dans la vie des gens avec qui le courant passe direct ! C’est exactement ce qui s’est passé, depuis ma rencontre avec « Bev » et « Lee » au salon, jusqu’aux échanges par mail avec « Becca » précédant mon arrivée en Angleterre.

Premier mail commençant par un « Hello Lili » et signé « Becca » (pour Rebecca). Autant vous dire que je me suis tout de suite sentie comme un poisson dans l’eau, moi qui est une sainte horreur du vouvoiement.

Oui parce que chez RST, on s’en fout des « pseudos protocoles » et des « Madame, Monsieur ». C’est naturellement par son petit diminutif que l’on s’appelle. Même la barrière de la langue a fini par disparaître tant je me suis sentie à l’aise, comme avec des potes. « Ed » venu me chercher à l’aéroport, en aura fait les frais en supportant mes bavardages incessants dans un anglais plus qu’improbable durant les 1H3O de route à faire 😉

« I am so happy, I must improve my english ! » ;  « Euhhhh, wait, wait I have the « Application Traduction » on my iphone… » ; répétés environ 50 fois dans la journée….

Une fois arrivée j’ai pu enfin faire connaissance avec ma « Becca », et la mise à l’aise est restée de mise puisque qu’on m’a directement dirigée en cabine de prise de mesures. Allez hop, à poil et que ça saute ! Fou rire de l’équipe lorsque la toise du précédant pilote est descendue de 50 cms d’un coup… Je crois qu’ils n’avaient encore jamais vu un modèle aussi réduit que moi ! J’ai de mon côté un peu moins rigolé quand j’ai découvert que j’avais perdu 4 cms depuis mon dernier « toisage » 😉

« WTF ! 1,53 m are you sure ? »

Pas le temps de m’apitoyer sur mon « petit sort », je me reculotte pour foncer au bureau des designers afin de passer aux choses sérieuses : la création de ma Wonder combinaison, de mes Wonder bottes et de mes Wonder gants 😉 Absorbée par le travail de Meagan, j’ai été scotchée par son efficacité et son incroyable maîtrise de Photoshop. À tel point que la moitié de mon sandwich Vegan (encore une délicate attention à mon égard) a terminé sur mes genoux. Mais bon, me retrouver avec de la salade entre les dents et me foutre de la mayo sur le froc n’était plus un problème puisque j’étais avec mes potes 😉

Voici le Wonder résultat… Et si avec tout ça je ne tape pas de chronos … !!!!

Mais au fait RST, ça veut dire quoi ? Ride Safe Together ? Ça pourrait, mais non…

Les lettre RST représentent les valeurs et cibles de la marque : Race, Sport, Tour. Je traduis : Compétition, Sport, Balade 😉 À l’origine une marque résolument sportive avec des combinaisons que l’on retrouve en compétition au plus haut niveau (superbike, moto GP, Tourist Trophy). Depuis 30 ans, la marque s’est développée dans la quasi totalité des catégories de motocyclisme, mettant principalement en avant la protection de tous ses pilotes.

La société RST depuis 2015 est d’ailleurs devenue le partenaire officiel sécurité du Tourist Trophy de l’Île de Man. Si ça c’est pas un gage de sérieux, de qualité et de protection, aux vues des « pelles » impressionnantes que ces « fous-furieux » se mettent chaque année.

Voici donc un petit tour du propriétaire dans le département Racing de RST, avec un certain Kenny F. affiché sur les murs et la « mob » du boss qui traîne dans showroom 😉

C’est pas tout mais moi je ferais bien ma curieuse afin de découvrir l’envers du décors chez RST… Ni une, ni deux, Becca m’entraîne avec elle à la découverte des gigantesques hangars de la société. À quelques semaines de Noël, je me suis du coup remise à croire au moustachu bedonnant ! Mieux que la caverne d’Ali Baba, des centaines de mètres carrés qui renferment des milliers de blousons, de casques (la société qui gère RST, distribue aussi des marques telles que Arai ou encore AGV pour toute l’Angleterre) et des enfilades de combinaisons.

Au départ j’ai eu l’impression de me retrouver dans un pressing géant en voyant toutes ces combinaisons emballées dans leur plastique. Puis plus je levais les yeux, plus je découvrais une multitude de trésors ;

Tiens, la combar d’Alex Lowes en attente d’une réparation suite à une chute.

Un peu plus loin, les ateliers de réparation des cuirs et leurs petites fées aux doigts précis qui cousent à la main tous les écussons.

À côté de la machine à café, la moto de Môssieur John McGuinness (18 victoires au Tourist Trophy) encore dans le jus de la course, avec un nuage de moustiques éclatés sur la bulle. Ou encore celle d’Andrew Pitt, double champion du monde Supersport.

Mais dans la ribambelle de combinaisons qui attendent patiemment une petite cure de jouvence, une en particulier a retenu mon attention. Siglée de l’ancien logo RST avec son étoile rouge, une combinaison vintage qui a traversé les années sans presque prendre une seule ride.

KK

Enfin, la visite se termine en apothéose lorsque je découvre la collection de casques exposés comme des toiles de maîtres dans un musée. Alors voilà, pour tous les fans de Valentino Rossi, avec une spéciale dédicace à mon ami Guigui…

Enjoy, cette série là elle est pour vous !

C35

L’après-midi touche déjà à sa fin et il est temps pour moi de prendre la route pour reprendre mon avion. À nouveau 1h30 de torture pour « Ed » s’annonce. Nous échangerons finalement sur notre passion commune pour la moto, sur cette incroyable saison Moto GP, sur les valeurs partagées au sein de sa société. Mais avant, impossible de ne pas immortaliser par une photo, le Team RST Racing qui m’a chaleureusement accueillie. Je m’y sens déjà super bien !

Il y a quelques temps, je cherchais le « A » à l’EICMA. Je l’avais enfin retrouvé et je vais pouvoir le rajouter à RST et obtenir STAR. STAR, comme cette étoile qui veille toujours sur moi quoique je fasse. Je comprends mieux aujourd’hui, pourquoi ma route à croisé celle d’une marque aussi bienveillante que RST…

Lil’Viber 😉

Plus d’informations :

www.rst-moto.com

www.bihr.eu

Crédit photo : Lil’Viber

#WeAreRST

equipe-2